.

LES ORGANISMES INTERCOMMUNAUX

 


  • S.B.V .Syndicat de Boutigny-Vayres traitement des eaux - Ce syndicat n'existe plus depuis le 1.5.2014 - Centralisation au niveau du SIARCE


 

 

 

 

 

 

.

SIRTOM

Syndicat Intercommunal

de Ramassage des Ordures Ménagères.

 

Adresse :
Hotel de Ville
59  Grande Rue
91490 MOIGNY sur Ecole
Tous les jours sauf le mercredi
de 8h30 à 12h et de 13h à 17h

Téléphone : 01 64 99 31 81 
 Fax : 01 64 99 53 67

Email : sirom2@wanadoo.fr
Site Internet : http://www.sirom-millylaforet.fr

Présidente : Monsieur Pascal SIMONNOT

Les Bienfaits de la T.E.O.M.I  infos 2016

- explications

-internet consultation du nombre de levees personnelle



 

Retour...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 .

SIREDOM

Syndicat Intercommunal pour la Revalorisation

et d'Élimination des Déchets et des Ordures Ménagères.

 Adresses :

Bureaux  téléphone

01 69 74 23 50

Siège social :

 Z.I. DU BOIS CHALAND, 63 Rue du Bois Chaland, 91090 Lisses


Email :
siredom@wanadoo.fr

Site Internet : www.siredom.com

Président : Monsieur  Xavier DUGOUIN

Activités.

Le S.I.R.E.D.O.M. (Syndicat Intercommunal pour la Revalorisation et l'Élimination des Déchets et Ordures Ménagères) regroupe 170 communes. Il possède la compétence traitement des déchets et s'occupe de la mise en place de la collecte sélective sur son territoire.


Les Bienfaits de la T.E.O.M.I  infos 2016
- explications
-internet consultation
- visuel indicatif des levées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 .
S.B.V.

Syndicat Intercommunal de Boutigny - Vayres.
n'existe plus depuis le 1.5.2014
A voir le SIARCE

 


 

 

Retour...

 

 

 

 

 

 

 

 

.
SIARCE

Syndicat Intercommunal d'Assainissement et de Restauration de Cours d'Eau

 

Adresse :

58 Rue Fernand Laguide, 91100 Corbeil-Essonnes

 
Téléphone :
01 60 89 82 20 

Email : siarce@siarce.fr

Voir aussi le Site Internet du Syndicat et  WebTV

Président : Monsieur Xavier DUGOIN .

Directeur Général : Monsieur

 

Activités.

Parmi ses nombreuses activités, le SIARCE procède à des travaux sur le cours de l'Essonne et de certains de ses affluents. En voici deux exemples récents.

* Le moulin de la grande roue.

 

Dès le XIIème siècle, les moulins à eau ont pu fonctionner grâce au débit régulier de la rivière Essonne.

 

Le Moulin de la Grande Roue, situé entre les Communes de Boutigny-sur-Essonne et de Courdimanche-sur-Essonne est I'un des plus vieux construit sur la rivière.

 

Le moulin ayant été détruit pendant la Guerre de Cent Ans, L'emplacement occupé par cet ouvrage hydraulique, anciennement appelé Moulin Grosbault, fut déclaré vacant et attribué au seigneur de Belesbat qui en fit édifier un nouveau.

Mais à partir du XIXème siècle, son activité commença à diminuer et c'est en 1899 que le Moulin fut qualifié de vétuste.

En 1908, ses vannes furent baissées : il cessa alors toute activité. En 1941, son barrage fut démoli.

De ce Moulin, ii ne restait qu'un chemin (CR 57) allant de la route RD 449 (reliant La Ferté-Alais à Maisse) jusqu'à la rive gauche de la rivière Essonne et des batardeaux faisant seuil.

Le lit de la rivière, au niveau du site, se divise en trois bras :

- un bras droit où se situent les vestiges des ouvrages relatifs à I'ancienne roue: le radier, le col de cygne et quelques murs latéraux,

- un bras central,

- un bras gauche, de 10 m de large, le plus important en capacité de débit.

Travaux réalisés :

A l'emplacement de ce moulin, le SIARCE a effectué la remise en état des ouvrages hydrauliques, pour assurer la régulation de l'Essonne dans les meilleurs conditions, en particulier pour permettre une exploitation optimale du Moulin de Boutigny, un des derniers moulins tournant sur l'Essonne. La passerelle qui traverse la rivière a également été remplacée.

  

 

* L'aménagement de l'Île d'Ambar.

L'Île d'Ambar est un îlot de verdure situé entre les communes de Boutigny et de Courdimanche. Les berges de cette partie de la rivière étaient très érodées, les écoulements s'effectuaient très mal. Des "techniques douces" ont été utilisées pour rétablir les écoulements et protéger les berges, en particulier avec l'utilisation de plantes très adaptées à ce type de zones gorgées d'eau, combinée à la pose de pieux ou d'enrochements, qui protègent les berges de l'érosion.





Programmes d'actions 2001-2004

Dans le cadre du Contrat de Bassin « Confluence Seine Essonne » signé entre le SIARCE, le Conseil Général de l’Essonne, l’Agence de l’Eau Seine-Normandie et la Région Ile de France le 8 septembre 2000, un programme d’actions pour les années 2001 – 2004 a été proposé comprenant des études approfondies à l’échelle des biefs.

Ainsi, après les études relatives au Bief du Moulin d’Echarcon, à la Petite Essonne, aux biefs amont (de la limite du Loiret au Moulin de Boutigny), aux biefs intermédiaires (du Moulin du Gué aux Moulins d’Itteville et Saussay) ainsi qu’aux biefs aval, il est nécessaire d’entreprendre aujourd’hui une étude approfondie du bief du Moulin du Gué, afin de définir précisément les techniques d’aménagement à appliquer et les actions concrètes à mener concernant les ouvrages, les berges et les pièces d'eau annexes.

Celle-ci, réalisée par le bureau d’étude SEGI, se déroulera sur 12 mois et devrait ainsi se terminer en novembre 2005.

Ses objectifs sont :

•    Faire le point sur l’état et le fonctionnement hydraulique sur le secteur entre les Moulins de Boutigny et du Gué
•    Identifier et caractériser les dysfonctionnements ; Définir les enjeux selon les usages (activité, pêche, loisirs,) et les fonctions liés à la rivière (hydraulique, biologique)
•    Concevoir un projet de requalification de la rivière (aspect agréable, espaces de loisirs, …)
•    Elaborer un “plan bleu” pour valoriser la rivière en l’intégrant dans une politique de la ville et d’amélioration du cadre de vie
•    Proposer des solutions techniques et réglementaires afin d'améliorer la situation actuelle
•    Chiffrer le coût des solutions, et élaborer un programme pluriannuel

Il est à noter que lors de cette étude, il sera réalisé un état des lieux et un diagnostic de la situation actuelle. Pour cela, de nombreux relevés de terrain seront nécessaires et différents agents (bureau d’étude, topographes, géotechniciens…) arpenteront les berges de la rivière.

Nous vous informons donc par le biais de cet article :

•    Que ces opérateurs seront munis d’une accréditation fournie par les communes concernées. Cette accréditation traduit le caractère d’intérêt général de cette étude et vaut pour autorisation de pénétrer sur le domaine public. Pour les propriétés privées, largement majoritaires sur l’ensemble du secteur étudié, les communes et le SIARCE vous remercient par avance de l’accueil que vous leur réserverez.

•    Que les opérateurs du bureau d’étude SEGI souhaitent pouvoir rencontrer les riverains qui détiennent des informations relatives au fonctionnement et à la vie de la rivière. L’objectif étant de recueillir un maximum de témoignages sur des évènements particuliers, tels que les crues, les forts orages, la réalisation de travaux ou les modifications du cours d’eau (ouvrages, dérivations, curages, etc.) et de bénéficier des observations des riverains sur les dysfonctionnements qu’ils peuvent constater au jour le jour (recul des berges, envasement, pollutions, ragondins, etc.), mais aussi de la mémoire locale sur les usages anciens et actuels, et l’évolution de la rivière au sens large (population piscicole, occupation du sol, qualité des eaux, etc..).

Le concours de tous les acteurs locaux ( riverains résidents, associations, industriels, exploitants agricoles, services communaux, etc.), nous semble incontournable pour que cette étude se concrétise par des travaux ultérieurs favorisant la réhabilitation puis la gestion pérenne de l’Essonne sur cette zone qui constitue un véritable patrimoine d’intérêt général.

En ce sens, nous vous rappelons les fondements de la Loi sur l’Eau du 3 janvier 1992 énoncés comme suit dans son premier article :
« L’eau fait partie du patrimoine commun de la nation. Sa protection, sa mise en valeur et le développement de la ressource utilisable, dans le respect des équilibres naturels, sont d’intérêt général. L’usage de l’eau appartient à tous dans le cadre des lois et règlements ainsi que des droits antérieurement établis. »

Pour tout renseignement complémentaire, la commune tient à votre disposition pour consultation en mairie sur ordinateur, un diaporama présentant plus précisément les phases opérationnelles de l’étude en cours.

 
Retour.

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 en travaux

 

Retour...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.
Service Intercommunal Scolaire

 

Siège social : Mairie d'ITTEVILLE

Bureau : Mairie de BOUTIGNY SUR ESSONNE.

Pour tous renseignements, s'adresser au Secrétariat de la Mairie de Boutigny :

Téléphone : 01 64 57 90 10

Activités.

- Étudier les moyens les plus appropriés et les plus économiques en vue d'assurer le transport des élèves fréquentant les établissements scolaires de la région de La Ferté Alais et d'Étampes;

- Prendre les décisions en ce qui concerne le choix des moyens de transport;

- Mettre en œuvre les moyens de financement nécessaires pour assurer les services de ramassage;

- Traiter avec les collèges du canton de La Ferté Alais, les différents problèmes pouvant se poser, y compris les problèmes financiers.

Retour...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.
Syndicat Mixte d'Aménagement et de gestion

du Parc naturel régional du Gâtinais Français.

 

Notre village a la chance d'appartenir au Parc du Gatinais Francais .

Cette appartenance, permet de garantir le respect des zones naturelles intéressantes, en particulier des zones de marais existant sur la commune, tout en permettant d'assurer un développement harmonieux de la commune et des communes proches.

Voir LE SITE INTERNET DU PARC

La Maison du Parc, du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 :

20 Boulevard Maréchal Lyautey

91490 MILLY la FORET

Tel : 01 64 98 73 93

Fax : 01 64 98 71 90

Email : parc.gatinais-francais@wanadoo.fr



 

 

 

Retour...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.
Syndicat de Musique.

 

 

 

Voir Art et Culture.

 

 

 

Retour...